POLITIQUE : Éric Ciotti, candidat à la présidence LR

Cela s’est décidé en quelques jours, le député des Alpes-Maritimes, Éric Ciotti, président de la commission des finances du Département 06, sera candidat à la présidence du parti Les Républicains (LR).

0

Le congrès des LR aura lieu les 3 et 4 décembre 2022 pour le 1er tour et les 10 et 11 décembre, pour le 2ème.  Pour participer à l’élection, il faudra avoir adhéré ou ré-adhéré entre le 15 décembre 2021 et le 3 novembre 2022. Passée cette date, il sera trop tard.

4 candidats pour 1 présidence LR ?

Le favori de scrutin pour remplacer Christian Jacob était Laurent Wauquiez, le président de la Région Rhône-Alpes. Mais ce dernier a jeté l’éponge, préférant se consacrer à la présidentielle de 2027. Mais les candidats ne semblent pas manquer pour présider un parti dont notre confrère quotidien estime le déficit à plus de 12 millions d’euros. Et il ajoute que le nombre des adhérents serait passé de 139 000 en novembre au moment de la désignation du candidat à la présidentielle, à 48 582 aujourd’hui… Le N°2 des LR, Aurélien Pradié, député, en serait tout comme Michel Barnier, commissaire européen et ex-candidat à la candidature à la présidentielle. L’eurodéputé, François-Xavier Bellamy se serait positionné également tout comme Annie Genevard qui assure l’intérim et qui se verrait faire un peu plus long. Mais celui qui pourrait les coiffer tous au 1er comme au 2ème tour serait Eric Ciotti, réélu député de la 1ère circonscription de Nice. Il avait réussi le tour de force de se qualifier pour le second tour en étant en tête avec 25,59 % des voix face à Valérie Pécresse, 25 %. Au 2ème tour, il avait été largement distancé par la candidate, 39 % pour Ciotti, 61 % pour Pécresse.

Vers un ticket Ciotti/Wauquiez ?

Dès lors, pourquoi ne pas prendre le parti même s’il est moribond aujourd’hui ? C’est un sacré challenge pour un homme qui aime les défis. Sa ligne idéologique est clairement située bien à droite comme celle de Laurent Wauquiez auquel il fait référence. Les deux élus auraient-ils signé un pacte, l’un au parti, l’autre à la présidentielle ? Cela n’est pas à exclure… Éric Ciotti assure même qu’ils sont « complémentaires » et ajoute que Laurent Wauquiez est « celui qui a le plus de chances de gagner en 2027 ». Le message est clair. Au passage, David Lisnard ne devrait pas être de la course. Récemment élu à la présidence de l’Association Des Maires de France, il dispose d’un beau trépied pour les… présidentielles, élection qu’il lorgne lui aussi. Dans ce contexte, Éric Ciotti peut faire figure de favori tant les autres candidats ne font guère l’unanimité sur ce qu’il reste d’adhérents. Mais la campagne ne fait que commencer et d’ici le 3 novembre, date à laquelle il faut adhérer pour participer au choix final en décembre, il y aura bien de l’eau qui sera passé sous les ponts…

Pascal Gaymard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi