TaLuKoi ?! Le petit Maurice dans la tourmente

0

Talukoi ?!

Le petit Maurice dans la tourmente de Maurice Rajsfus – Dessins de Mario et Michel D’Agosti – Editions Tartamudo

Chers Amis, je vais faire exception à la tradition TaLuKoi ?! en la mémoire de ce Grand Homme que fut Maurice Rajsnus, disparu ce 13 juin 2020. Je vous présenterai «  Le Petit Maurice dans la tourmente «  qu’à travers les mots de son Editeur&Ami éclairés par quelques citations de feu Maurice Rajsfus, au milieu desquels je me permettrai deux apartés. Cet ouvrage est son Histoire. À l’image de celles de millions d’autres Juifs, traqués par les nazis. Mais lui a survécu. Et lui a raconté. Il a raconté ce que l’on appelle pudiquement : Les années sombres de notre Histoire. Il est vrai que le temps sait adoucir les contours sanglants de notre mémoire.

Souvenons-nous que Les policiers français ont tous participé aux rafles quand ils étaient requis. Pratiquement pas un seul n’a démissionné. Si la police française ne s’était pas mise aux ordres, jamais il n’y aurait eu autant de dégât. Il y a eu 250 000 déportés de France, dont 76 000 juifs, les autres étant, pour l’essentiel, des communistes et des gaullistes …… Que dire de ce policier qui, rendant compte à la préfecture de sa mission, ose écrire le 22 juillet :  » Le Vel d’Hiv est évacué. Il restait 50 juifs malades et des objets perdus. Le tout a été transféré à Drancy.

OnEnDiKoi-DuTitre ?!

José Jover, éditeur : Le titre porte le prénom Maurice (Rajsfus) qui est celui de l’auteur, parce que c’est un récit illustré en forme de témoignage vécu d’un homme qui a échappé à la mort, en déportation à Auschwitz parce que Juif durant la période dite de la collaboration en France, entre 1940 et 1944. Souvenons-nous, grâce à  Jean Foirien de Rochesnard, Historien, qu’en réplique à l’obligation faite aux Juifs des Pays-Bas de porter l’étoile jaune, la résistance néerlandaise mettait en circulation un badge imprimé figurant une étoile jaune portant l’inscription « Juifs on non-juifs, portez l’étoile ! ». Une telle initiative n’a jamais été imaginée par les différentes composantes de la résistance française.

PourKoiCetteHistoire ?

José Jover, Editeur :Pour transmettre cette mémoire aux jeunes générations (Maurice a tourné dans des écoles, des collèges et des lycées, des bibliothèques, des médiathèques, des centres culturels, etc, durant plusieurs années) de manière que ce type de cauchemar raciste et antisémite ne se reproduise plus… autant que possible, c’est un combat sans fin !

CKi- CesPersonnages ?

José Jover, Editeur : Alors, étant donné que c’est une histoire vraie qui est racontée en forme de récit illustré en couleur, les personnages sont tous réels et ont vraiment existés ! Pour plus d’info, je reprends ce que disait l’argumentaire : « 1942, aux heures les plus sombres de l’histoire de France, dans la période de la collaboration à Paris. Maurice, alors âgé de 14 ans, ainsi que ses parents et sa sœur sont raflés, lors de «la rafle du Vel ’d’Hiv » de sinistre mémoire. Parce qu’ils étaient Juifs Polonais. Suite à une aberration administrative mais très providentielle pour Maurice et sa sœur, les deux enfants sont relâchés de ce centre de détention parisien. Commence alors pour Maurice et sa sœur livrés à eux-mêmes une survie de tous les instants, dans l’appartement de banlieue à Vincennes où ils résidaient. L’étoile jaune cousue sur leurs vêtements.  Maurice reprend son travail d’apprenti bijoutier et de coursier, se livrant à une partie de cache-cache tragique dans le Paris de l’époque, avec l’occupant allemand nazi et la police française. Ce sont ces faits que relate l’auteur dans ce livre d’une manière très simple, ces années atroces de 1940 à 1944, avant la Libération. La force de cette histoire, c’est qu’elle est à la fois un compte rendu historique sur cette période mais aussi et avant tout le témoignage d’un homme qui a échappé à la mort. Ce ne fut pas le cas de ses parents qui furent assassinés dans les camps d’extermination avec la complicité du gouvernement de Vichy ».

EnKonKluZion

C’est une bande dessinée à l’encre du sang versé par Nos Braves.

Et Comme le dit une vieille chanson du folklore yiddish :
« Oh comme je suis devenu vieux rapidement.
On ne m’a pas laissé le temps de rester un enfant.
Les jeunes années s’en sont allées.
Oh, comme je suis devenu vieux rapidement… »

Extrait de La Rafle du Vel d’hiv de Maurice Rajsfus

Maurice Rajsfus
1928-2020 

Sincèrement,

Yves.

rosatiyves@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here