Sans ELLES, pas de Festival de Cannes…

Cannes est glamour, Cannes est sélect, Cannes est folie, vestimentaire aussi… Et alors ?

La montée des Marches n’est pas un dû, c’est un cadeau qu’il appartient de savourer, sans selfie, sans photo (hormis celles des photographes officiels), sans tenue approximative. Cette année, le smoking n’était pas toujours de rigueur en soirée, comme le nœud papillon, et c’est regrettable. Le chic cannois, c’est aussi une tenue impeccable sur les Marches, où il appartient de bien se tenir. Les ai-je bien montées semble dire les Belles de Cannes quand elles se retournent une dernière fois en haut des Marches ?

Le bon goût des échancrures…
Alors de ce 72ème, que retiendrons-nous côté belles de soirée ? Exit les mannequins, elles font galerie mais à Cannes, le Festival, c’est du cinéma. Celles qui ont retenu notre attention sont nombreuses et résument la filmographie d’une année. Nous ne pouvons pas toutes les nommer ici, notre choix sera forcément subjectif. Frédérique Bel nous a ébloui avec ses robes blanche ou argent, largement échancrées et sans soutien gorge comme il se doit… Que dire de la silhouette parfaite d’une Eva Longoria au galbe de jambe idéal… Le teint de porcelaine d’Elle Fanning a illuminé les Marches, une vraie star membre du Jury… La tenue en noir et blanc de Charlotte Gainsbourg avec la robe qui remonte très haut sur la cuisse en ouverture aux côtés de Javier Bardem… Carla Bruni toujours impeccable dans sa robe à fourreau bleu marine…

Le Noir et Blanc en vedette…
L’argent pour Tilda Swinton, la Narnia sur les Marches Rouge du Festival mais au rouge à lèvre rose pas du meilleur effet… Le bustier noir de Ludivine Sagnier, toujours charmante… Les plumes multicolores de Rossy de Palma toujours aussi exubérante, l’égérie Almodovienne forcément triste à l’issue du palmarès… Le noir qui va si bien à Monica Bellucci… La robe blanche à frou-frou de l’indienne, Ashwarya Rai, sublime… Le chapeau de paille d’Isabelle Adjani, très BB mode Madrague… La beauté naturelle et la sympathie voire la simplicité de la si belle Zhang Ziyi en robe noire ou blanche… Le vert décolleté de Virginie Ledoyen… La grâce de Margot Robbie, la révélation du dernier Quentin Tarantino injustement revenu bredouille… Et enfin, la classe de Catherine Deneuve… Oui, au final, un bon, beau et incroyable Festival de Cannes… Mais à quand le retour d’un code vestimentaire plus strict sur les Marches surtout pour les hommes ?

Véronique Rosa

Photos : Dominique Maurel

Galerie :