SPORT: Le Stade Niçois vers le monde pro ?

La proposition du président de la Fédération française de rugby, Bernard Laporte, de créer une troisième division professionnelle est suivie de près du côté du Stade Niçois.

Bon, les mauvaises langues vous diront qu’encore une fois, dans son histoire, le rugby à Nice gagne le droit d’évoluer à l’échelon supérieur sur tapis vert. Après, ce n’est pour l’instant qu’une idée lancée par Bernard Laporte, le médiatique président de la Fédération française de rugby. Mais ce dernier a proposé, le 10 mai 2020, « la création d’un championnat national à douze club de 3ème division après le refus de la Pro D2 d’intégrer deux clubs de Fédérale 1 au terme d’une saison paralysée par le Coronavirus ». Dans cette optique, l’ancien sélectionneur du XV de France a sondé, le samedi 16 mai, par téléphone le président du Stade Niçois Patrice Prévot pour savoir si le projet pouvoir intéresser le club niçois. La réponse a été positive » si les conditions sont réunies pour qu’elle soit viable ».

Oui au monde pro !

Sur le site internet du club, les dirigeants expliquent leur position de soutien au projet présidentiel. « D’un point de vue sportif, ce championnat éviterait un écart trop important entre les désormais 60 clubs de F1, limitant les risques de blessures entre joueurs pros et ceux encore espoirs ou purement amateurs, contraints d’être alignés certains dimanches sur des feuilles de matchs à 40 points. Cette ProD3, antichambre des divisions de la LNR, permettrait aussi de préparer de façon raisonnée une accession dans le véritable monde pro de la deuxième division nationale, divisant la hauteur de la marche par 2. Elle unifierait, dans une même poule des clubs remplissant des conditions fiscales et sociales distinctes du fonctionnement amateur et purement associatif souvent rencontré en Féd 1. Elle permettrait,  par la qualité du championnat, une exposition médiatique renforcée du fait de la qualité des prestations produites par ces équipes disposant de terrains aptes à la diffusion télévisée. » Pour rappel, le Stade Niçois vise l’élite à l’horizon 2023. C’est presque demain.

Idéal pour continuer à grandir

Ce nouveau championnat composé de douze clubs ambitieux de rejoindre le haut niveau serait idéal pour permettre au Stade Niçois de continuer son développement. Un développement qui a déjà permis au club de progresser dans de nombreux domaines. (Formation, installations, staff). Mais il reste encore beaucoup à faire pour voir le Stade Niçois défier le voisin toulonnais, notamment la question du Stade qui se posera à moyen terme surtout si le Stade Niçois parvient à se hisser en Top 14. Quid alors du Stade des Arboras, même aménagé, pour recevoir les cadors Toulouse, Clermont, Lyon, Paris ? A l’Allianz Riviera ? La cohabitation dans un même stade football/Rugby semble impossible. Il est temps de réfléchir à cette problématique…Mais pour le moment, reste à attendre la confirmation de la constitution d’une Pro D3.

Le Stade Niçois
C’est 612 membres
24 équipes engagées
Dont 3 féminines
Salle musculation 255m2
Espace réceptif de 400m2
Boutique du Club
Une SASP en cours de création
Création d’une holding d’investisseurs niçois
Ecole de rugby labellisée deux étoiles
Une Académie FFR de 32 jeunes