MUNICIPALES 2020 : Lionnel Luca : « Je vous propose une élection en un seul tour ! »

Déclaré récemment, le maire de Villeneuve Loubet, Lionnel Luca, désormais candidat à sa propre succession, a inauguré sa permanence qui est toujours la même.

Située au cœur du village, au pied de l’école Font Bertrane, elle n’a jamais cessé de fonctionner depuis 2014. Tenue par Jean-Claude Dissane et sa femme, elle a servi de réception des habitants par les élus qui ont tenu des permanences un jour par semaine.

Où sont mes opposants ?!

Au côté des membres du conseil municipal et de la députée de la circonscription, Laurence Trastour, Lionnel Luca s’est d’abord voulu sarcastique, s’interrogeant à haute voix sur ses adversaires absents de la campagne. Saluant au passage du ralliement de Pierre Lienemann, candidat PS de 2014 et de deux colistiers de Renaud Letitre, Serge Jover et Élodie Saiag, il s’est étonné que ses opposants ne fussent pas à ses côtés lors des dernières inondations de l’automne qui ont cruellement touché la commune de Villeneuve Loubet. « Les mots, c’est bien, les preuves d’amour, c’est mieux ». Et d’ajouter : « Être maire, c’est être responsable. Pas seulement d’avoir sa photo sur une affiche à quelques jours des élections municipales » ! Le candidat Lionnel Luca a ensuite survolé les réalisations de ce mandat : la brigade nautique, le doublement des caméras de vidéosurveillance, les chicanes pour une circulation apaisée, les impôts les plus bas du département, la 3ème ville du 06 en termes d’effectifs de la police municipale, Allô Mairie, la fibre à 90 %, les pistes cyclables, la révision du Plan Local d’Urbanisme (PLU) « soviétique de mon prédécesseur qui prévoyait 50 % de logements sociaux dans toutes les opérations immobilières dans le neuf ou l’ancien. On l’a supprimé » !

Le futur : « Aménager le secteur de l’A8 à Vaugrenier »

Pour autant, s’il a revu à la baisse le nombre d’appartements, pas question d’arrêter les programmes en cours. « Il faut bien loger les nouveaux arrivants ». Pour Lionnel Luca, ce ne sont pas les logements qui posent problème mais les emplois qui provoquent des besoins. Au passage, il a stigmatisé l’État qui baisse drastiquement les dotations de fonctionnement, mais aussi le RN : « On n’a pas besoin d’eux pour prendre un arrêté anti-burkinis ou pour maintenir une boucherie provençale en cœur de village ». Fièrement, il brandit le programme de 2014 où il a tout stabilisé en jaune ce qui a été réalisé. Seules trois lignes demeurent en bleu sur ce qui reste à faire sur trois pages de propositions… « Nous avons fait même ce que nous n’avons pas prévu comme le patrimoine avec notamment les façades de l’école de Font Bertrane ». À l’avenir, la grande affaire du mandat à venir pour Lionnel Luca, « ce sera l’aménagement du secteur situé entre la sortie de l’A8 jusqu’à Vaugrenier : nous végétaliserons ces quartiers résidentiels et locatifs pour les rendre plus attractifs. Une nouvelle mairie annexe verra le jour à l’Ouest ». Il a terminé cette première réunion publique par un coup de griffe à la justice : « Les juges rendent la justice au nom du peuple, et bien je vous propose de leur envoyer un message au nom du peuple, un vote en un seul tour le 15 mars prochain » !

Pascal Gaymard