ECONOMIE Peradotto Publicité : Des couleurs et des messages positifs pour recréer du lien

L'avenir appartient à ceux qui sont capables de s'adapter à chaque situation et à tirer profit en innovant, même lorsque la continuité semble compliquée.

Si à l’heure de la crise sanitaire, certaines entreprises ont opté pour le télétravail, d’autres ont mis leur activité en veille en attendant des jours meilleurs. Grâce à la réactivité des gérants qui ont su proposer des produits innovants, le spécialiste niçois en signalétique et impression numérique grands formats, Peradotto Publicité, travaille aujourd’hui encore plus qu’en temps normal.

La production d’hygiaphones

Après le premier choc avec l’annonce du confinement et l’arrêt de toute l’activité de son entreprise spécialisée dans la signalétique et événementiel, Claire Peradotto s’est rapidement tournée vers la réflexion et la recherche d’une solution pour l’après-crise. « Comme tant d’autres, je me suis informée, j’ai beaucoup lu, je me suis posé des questions et tournée vers moi-même et vers la famille », explique la cogérante de Peradotto Publicité. « Je travaille avec mon frère Lionel et ma fille Laure, nous avons forcément parlé de l’avenir et des solutions pour tirer notre épingle du jeu ». Et tout redémarre. Les premiers clients, pas forcement les habitués, commencent à contacter Peradotto Publicité en cherchant des solutions pour pouvoir continuer leur activité en toute sécurité. « Le premier produit, c’étaient des hygiaphones, avant je ne savais même pas ce que c’était. On s’est adapté, on s’est lancé dans la production pour répondre à la demande de ceux qui continuaient à travailler ou comptaient reprendre rapidement. En un mois, on a produit un millier d’hygiaphones, entre autres, pour des médecins, dentistes, pour des cabinets ».

Nouveaux besoins, nouveaux produits

Tout s’enchaîne vite ensuite avec la Chambre de commerce et d’industrie qui commande des bandes signalétiques de distanciation sociale par milliers pour les commerçants. Suivent des panneaux signalétiques (geste barrière, gestion de déchets et hygiène des mains), clés sans contact, en acier ou plexiglas pour ouvrir les portes, appuyer sur des boutons, appeler l’ascenseur… Des cloisons de prévention amovibles translucides ou en couleurs vives pour mettre dans des restaurants, par exemple, ou encore des distributeurs sur pied. Le tout riche en couleurs, personnalisable et pour les entreprises de moins de 50 personnes, remboursables à la hauteur de 50% par l’assurance maladie ! « Tous ces produits n’existaient pas avant, raconte avec beaucoup d’enthousiasme Claire Peradotto. On les crée au fur et à mesure, presque un nouveau produit par jour. Tout s’est passé très vite, on n’avait pas le temps de se poser trop de questions, il a fallu agir. Le site marchand ren.fr a été créé en quatre jours ». Les Peradotto ont trouvé l’inspiration dans leur ADN en allant chercher du positif, ils ont su réorienter la production en fonction des besoins de la nouvelle vie de la société et des entreprises. Un garant pour assurer l’avenir de l’entreprise familiale : « Il s’agit des produits qui sont à l’origine anxiogènes, mais on les a dotés des couleurs et des messages positifs. Ils ont désormais une valeur symbolique positive pour approcher des gens. » Vous trouverez ainsi des « Brisons la glace », « Tous ensemble », « Souriez avec nous » et « Tous solidaires » enrichis par des couleurs vives, sur des matériaux translucides, des formes nouvelles pour dédramatiser, égayer le dispositif anti-Covid et recréer les liens entre les gens.

L’innovation qui attire une nouvelle clientèle

Qui dit nouveaux produits, nouvelle situation, dit nouvelle clientèle, en plus de la traditionnelle, de plus en plus nombreuse et diversifiée. Depuis début avril, la demande est exponentielle, le carnet de commandes est plein : « Les mois précédents étaient compliqués, en plus nous étions aussi à l’arrêt pendant quelque temps. Mais là, on est en train de rattraper tout cela. Nous travaillons beaucoup et avons fait en un mois un chiffre d’affaires qui est le double de celui de l’année dernière à la même époque. Cela devrait nous permettre de maintenir et peut-être même dépasser notre chiffre d’affaires annuel qui est de 4M€ ». La fierté de la famille Peradotto est également la gare Montparnasse à Paris, entièrement équipée anti-Covid19 par l’entreprise azuréenne. Et ce n’est pas tout, car Claire Peradotto est en train de travailler sur le prototype d’un produit que les commerçants, institutions et autres lieux publics de toute la France vont s’arracher : le portique où la fièvre sera automatiquement prise. Connaissant Claire Peradotto, on n’attendra pas longtemps pour les voir en place.

Sanya Maignal