TaLuKoi ?! Génération B

0

Talukoi ?!

GÉNÉRATION B, de Chang Kang-myoung – Éditions Decrescenzo

CKiL’Auteur ?!

Né en 1975 à Séoul, Chang Kang-myoung a été chroniqueur pendant onze ans pour un grand quotidien avant de se lancer dans la fiction. De sa carrière de journaliste, il a conservé un sens aigu de l’observation qu’il met au service des sujets d’actualité qui agitent la société coréenne.

OnEnDiKoi-DuTitre ?!

Yves Rosati (YR) : En découvrant le titre Génération B, mon cerveau, à priori vacillant, l’a traduit en plan B. Le fameux plan B, toujours réservé en cas de faillite du plan principal. Si la génération du boukin porte la lettre B, c’est que la génération porteuse d’espoir n’a pas réussi à atteindre les objectifs fixés par celle qui l’a précédé, garante des règles ancestrales. Est-ce à dire que la société coréenne est au bord de l’implosion ? Est-ce à dire que tous les espoirs reposent sur la Génération B ? Et si cette Génération B n’était qu’une chimère ?

CHANG Kang-myoung (CKM) : « Génération B » (le titre original en traduction littérale est « Blanchiment ») est un roman qui dépeint le sentiment d’impuissance des jeunes d’aujourd’hui qui pensent qu’il n’y a rien dans lequel il vaille la peine de s’engager, parce qu’ils sont nés dans un monde où rien ne leur manque. Ces jeunes n’arrivent pas à se dire que les idées dominant ce monde ne sont pas justes et, mieux encore, ils ont un profond sentiment qu’elles le sont, d’où le fait qu’ils ne sont pas en mesure de les réfuter. On pourrait donc dire que non seulement ce qu’ils doivent faire, mais aussi ce qu’ils doivent penser, est prédéfini. Je voulais comparer cela avec le processus de blanchiment du linge où, lavage après lavage, il perd progressivement ses couleurs avant de devenir totalement blanc.

OnEnDiKoi-DeL’Histoire ?!

YR : Répondre à cette question n’a pas été facile. Il m’a fallu quelques jours entre le moment où j’ai terminé le BouKin et ce moment où je vous livre mon sentiment. Nous sommes à Séoul. 3 étudiants solitaires deviennent Amis par défaut ; quand une Jeune étudiante s’invite dans leur groupe. Elle est aussi brillante que vénéneuse ; elle porte un message sous forme de question ? WhyDoULive ? -Pourquoi rester en vie ? – Dans une société coréenne aseptisée, où rien ne distingue un individu d’un autre individu, le suicide ne serait-il pas la seule issue pour exister ?

CKM : Ce roman présente l’histoire de jeunes qui déclarent vouloir se suicider et vont mettre en pratique leur déclaration. Le narrateur, « Je », rencontre par hasard Seyeon, une étudiante supérieurement intelligente et très charismatique avec qui il engage le débat sur les missions et objectifs de leur génération. Quelques temps plus tard, Seyeon se suicide en choisissant comme moyen la noyade dans un étang artificiel peu profond. Cinq ans après cet évènement les amis du « narrateur » se suicideront les uns après les autres. Simultanément, la déclaration de suicide de Seyeon est révélée au grand public. Cela va soulever des répercussions sociales gigantesques.

OnEnDiKoi-duPersonnagePrincipal ?!

YR : De mon point de vue, il n’y a qu’un personnage principal, aussi inquiétant qu’insaisissable ; Se nourrissant des croyances dont il est à l’origine : La Déclaration de suicide. Qu’importe qui se cache derrière cette initiative. Un messager qui apporte malheur et désolation :  Cet épilogue fatal devient-il un élément de changement de société ? Qui saura lutter contre cette larme de mort ? Et si lutter contre elle, essayer de la faire disparaitre était pour elle, le seul moyen d’exister ?

CKM : Seyeon, le personnage féminin principal, peut être considérée comme la protagoniste de ce roman. Elle est profondément convaincue qu’aucune « mission » ne lui a été confiée et qu’elle n’a pas de rôle à jouer dans la société. Pour elle, une vie sans mission à accomplir n’a aucune valeur. Elle persuade alors ses amis de ses idées et réfléchit à la façon la plus choquante d’annoncer ses opinions aux yeux du monde. Le narrateur, quant à lui, éprouve, instinctivement de la répulsion à l’égard des idées de Seyeon, mais il ne sait pas comment les réfuter. Celui-ci non plus, n’est pas affranchi de la souffrance de la génération actuelle, d’une part, et d’autre part, les idées de Seyeon et le suicide, d’une certaine manière, l’attirent.

LaKonKluZion_EnKoRéen !

그의 이야기와 그의 캐릭터의 이미지에 부킨 : 그것은 불안으로 미친으로!

SanZoublier :

LaKesTionKiNaRienAvoirAveKLeBouKin-MêKiPeuLeFaireGaGnerVoiRePlus !

Quelle est, parmi les 4 énigmes déjà mises en ligne, celle KeVouZaVéPréFéRé ?!

Envoyer votre réponse en remplissant le formulaire ci-dessous :

La personne ayant trouvée l’énigme la plus plébiscitée se verra offrir le BouKin dédicacé par l’Auteur.

Mais ce n’est pas tout !

Le bar du Roof Top de l’Aston Nice offrira au gagnant, accompagné de la personne de son choix, 2 cocktails maisons !

Sincèrement,

Yves.

rosatiyves@yahoo.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here