Jean-Pierre Dermit inaugure sa permanence…

A Biot, la campagne a déjà commence et l’ancien maire, Jean-Pierre Dermit, a présenté ses deux premiers colistiers qui ne sont autre que le médecin du village, Catherine Baleyte Dupré et l’autre étant ingénieur à Sophia-Antipolis, Guillaume Le Coz.

Dans ses propos liminaires, Jean-Pierre Dermit a clairement identifié sa priorité, le terrain en annonçant le lancement d’une concertation  publique sur les préoccupations des habitants. Son projet est déjà bien avancé mais toutes les idées sont  recevables. Le député de la circonscription, Eric Pauget, a salué le travail qu’il avait effectué durant 6 ans à la mairie de 2008 à 2014. Evoquant la loyauté, la fidélité et la proximité d’un candidat « qui a Biot au cœur, un futur maire qui a toujours été à l’écoute  de tous », le député natif de Biot a insisté sur la nécessité pour Biot de disposer d’un homme capable de défendre son village vis-à-vis de l’Etat, de la Région, du Département, et de l’Agglomération ». Les dossiers préoccupants pour Biot sont nombreux comme la sécurité, la hausse des impôts, l’urbanisme à outrance, les risques naturels… En inaugurant sa permanence juste en face de la mairie, Jean-Pierre Dermit lance un signe fort à son adversaire, la maire, Ghislaine Le Bras. Eric Pauget enfonce le clou : « Ta candidature, Jean-Pierre, ton équipe, ton projet, feront sortir Biot de sa torpeur ! ».

Pascal Gaymard