CINEMA- FESTIVAL LGBT IN & OUT : Des corps (im)possibles en liberté…

Pour sa 13ème édition, l’association Les Ouvreurs et son Festival LGBT, IN & OUT, propose une programmation éclectique sur trois villes, Toulon (du 23 au 27/09), Cannes (du 30/09 au 03/10) et Nice (du 9 au 18/09).

0

À Cannes, ce sera le cinéma Les Arcades qui accueillera la manifestation alors qu’à Nice, elle projettera ses films au Rialto et au Mercury.

Catherine Corsini : Avant-première + Master Class
Comme chaque année, de nombreux invités seront présents au premier rang desquels les réalisatrices, Marie-Castille Mention-Schaar qui présentera en avant-première son A Good Man, et Catherine Corsini qui, elle, débattra autour de son dernier film vu au Festival de Cannes, La Fracture. Par ailleurs, elle bénéficiera d’une rétrospective avec 7 films : Les Amoureux, La Belle Saison, La Répétition, La Nouvelle Eve, Partir, Trois Mondes, et Un Amour Impossible. C’est le premier axe de cette 13ème édition selon son programmateur, Benoît Arnulf, à l’origine de la création de l’association, Les Ouvreurs. Marie-Castille Mention-Schaar fera l’ouverture du Festival à Nice au Rialto, ce jeudi 9 septembre à 20h. A Good Man était prévu en Sélection Officielle au Festival de cannes 2020. Au casting, on retrouve l’excellentissime, Noémie Merlant, Soko et Vincent Dedienne. Quant à Catherine Corsini, ce sera le jeudi 16 septembre à 20h, toujours au Rialto, qu’elle présentera La Fracture, film avec Valeria Bruni-Tedeschi, Marina Foïs, et Pio Marmaï. Par ailleurs, elle animera une Master Class la veille, le mercredi 15 septembre à la Cinémathèque de Nice à partir de 20h. Catherine Corsini sera aussi d’ouverture à Cannes aux Arcades, avec La Fracture, le 30 septembre.

Le Voguing au programme
Le 2ème axe concernera un mouvement bien implanté à New York mais embryonnaire en France et à Nice, le Voguing. Cette danse inventée par des marginaux new-yorkais vise à recréer des familles symboliques, comme l’avait montré Port Authority, vu au Festival de Cannes dans la sélection officielle, Un Certain Regard, en 2019. Cette danse est inspirée du magazine Vogue et des poses prises par les mannequins. Selon Benoît Arnulf, « cet art corporel est à la fois une danse et un mouvement social. Le Voguing existe depuis 15 ans à Paris mais pas à Nice et nous essayons de lui donner vie ». Une exposition, « Voguing : Welcome to the Ball » de Xavier Héraud, aura son vernissage le samedi 11 septembre de 14h à 19h à la librairie Vigna et ce, jusqu’au 16 octobre. Le film Fabulous projeté le 11 septembre au Mercury à 19h et Queendom, programmé le samedi 11 septembre toujours au Mercury à 20h, sont deux documentaires qui expliquent mieux ce mouvement. Enfin, un spectacle est prévu au théâtre Francis Gag, le samedi 11 septembre de 10h à 13h avec Worshop Voguing par The Prince Nunoy Revlon.

Table ronde à la Villa Arson
Enfin, le dernier axe ou temps fort sera la table ronde à la Villa Arson « sur le regard stéréotypé dans nos sociétés », dixit Benoît Arnulf. Le thème : « Corps indésirables, impurs, dissidents & mutants » avec pour en discuter, des chercheurs, des artistes, des militants. Les cinq principaux intervenants seront Barbara Butch, une DJ et activiste féministe lesbienne qui milite contre la grossophobie, Antoine Idier, sociologue et historien qui a publié de nombreux ouvrages dont le dernier, Pureté et impureté de l’art. Michel Journiac et le sida en 2019, Alexis Langlois, réalisateur (Les démons de Dorothy), Jean-Gabriel Périot, réalisateur (Nos défaites), et Moa Ferreira, artiste brésilien. Le débat sera suivi d’un cocktail dans les Jardins de la Villa Arson. Une 13ème édition qui s’annonce déjà comme un succès.

Pascal Gaymard

Infos : 06 60 17 43 77 ou www.lesouvreurs.fr ou www.inoutfestival.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi