VŒUX DU ROURET – Gérald Lombardo : « Préserver le bien vivre au Rouret »

Au village du Rouret, le maire, Gérald Lombardo, conseiller départemental, a joué la carte du bon vivre ensemble et des pensées positives pour cette nouvelle année.

0

Le maire avait convoqué tous les jeunes élus du conseil municipal des Jeunes, des enfants de 5e et 4e qui ont pu tous se présenter.

Place aux Jeunes !

Outre ces écoliers, deux conseillers départementaux Jeunes (CDJ) du collège de Valbonne (CIV) étaient présents, tous deux âgés de 12 ans, Tess qui a travaillé sur la 1ère commission, celle sur la « Préservation de l’eau dans le 06 », et Joseph, qui lui a opté pour la 2ème commission axée sur la « Violence sexuelles sur les jeunes ». Ils ont été présentés par la conseillère départementale, Vanessa Lellouche, en binôme avec Gérald Lombardo sur ce canton des Alpes-Maritimes. Dans son préambule, Gérald Lombardo a salué l’élection à l’Académie de Médecine de Jean Leonetti, président de la Communauté d’Agglomération Sophia Antipolis (CASA) et maire d’Antibes Juan-les-Pins mais aussi du député, Eric Pauget, des maires Joseph Cesaro (Valbonne), Thierry Ocelli (Opio), Frédéric Poma (Tourrettes sur-Loup), François Wyszkowski (Bar-sur-Loup), Gilbert Hugues (Caussols), Gilbert Taulane (Cypières), et Eric Mele (Gourdon).

Un distributeur de billets au Rouret

Gérald Lombardo n’a pas exclu de se représenter aux prochaines municipales, lui qui gère les affaires de la commune du Rouret depuis 28 ans avec les changements bénéfiques que l’on a connu. Et les projets pour 2024 ne manquent pas d’ambition avec la nouvelle crèche de 60 berceaux ainsi que de la bibliothèque/médiathèque, la généralisation de la fibre optique, l’ajout de 8 caméras de vidéosurveillance comme d’un nouveau poste pour la police municipale, d’un nouveau parc de stationnement de 35 places proche de la mairie, la reconfiguration du carrefour central de la mairie, la sécurisation des trottoirs menant à la pharmacie, l’élargissement du chemin St Pierre, la plantation d’arbres toujours et encore, la restructuration du carrefour des écoles, la poursuite de la cantine Bio à l’école initiée il y a 23 ans (Le Rouret précurseur), et des logements des Terrasses du Midi… L’une des annonces qui a sans doute le plus ravi les habitants, c’est sans aucun doute l’installation d’un distributeur de billets sur la commune qui ne compte aucune banque.

Un Marché de noël sur 2 jours ?

Il y a aussi d’autres annonces moins spectaculaires mais tout aussi importante comme la disparition du répartiteur d’énergie dans la cour de l’école (30 000 euros) enfin devenue possible, le développement du photovoltaïque, la poursuite de l’interdiction des herbicides pour l’entretien de la voirie communale comme de l’extinction des éclairages entre 23h et 6h du matin. Le cœur du village prend forme et il rayonne lors du Marché de Noël qui mériterait bien un weekend complet au vu de son succès. Le théâtre aussi affiche très souvent complet. Après son propos peut être un peu long mais le maire n’a pas souvent l’occasion de s’adresser à la population, il a donné la parole au député, Eric Pauget, qui a cité St Exupéry : « On n’hérite pas de la terre de nos parents, on l’emprunte à nos enfants ». Il a rappelé la victoire contre l’usine de Mâchefers qui voulait s’implanter sur la commune de Bar-sur-Loup « multipliant par centaines, le nombre de camions passant par Le Rouret » et de conclure : « Quant on est seul, on va vite, quant on est tous ensemble, on va plus loin ». Jean Leonetti n’a fait qu’une phrase : « Continuer à bâtir, d’innover pour préserver ».

Pascal Gaymard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi