Accueil À la Une POLITIQUE – Les Législatives 06 à la loupe…

POLITIQUE – Les Législatives 06 à la loupe…

Après l’annonce de la dissolution de l’Assemblée Nationale par le président de la République, au soir du dimanche 9 juin dernier, les différentes formations politiques avaient jusqu’au dimanche 16 juin à 18h pour enregistrer leurs candidats.

0

Nous connaissons désormais dans les Alpes-Maritimes les forces en présence qui affrontera qui… Voyons circonscription par circonscription (9 au total) de quoi il en retourne et quels peuvent être les scénarios possibles.

1ère circonscription : Eric Ciotti vers une élection au 1er tour ?

Le président des LR, Eric Ciotti, a eu le courage de faire ce que les sympathisants du mouvement attendaient depuis longtemps : l’Union des Droites. Alors que la Gauche se réunit sous un improbable « Nouveau Front Populaire », pourquoi la Droite ne pourrait-elle pas partir unie au combat des Législatives si importantes pour l’avenir du pays ? C’est ce qu’Éric Ciotti s’est dit et il l’a fait. Il repartira face au même Graig Monetti, le très ambitieux adjoint de Christian Estrosi à la mairie de Nice. En 2022, si l’on ajoute son score à celui du candidat RN, nous arrivons à 45%. Au vu de la côte d’Emmanuel Macron au plus bas, une élection au 1er tour ne serait pas une surprise d’autant que les LR « Indépendants » ont mis sur sa route, Virgile Vanier-Guerin, un parfait inconnu… Il ne devrait guère lui faire de l’ombre… Quant à la Gauche, elle a choisi le LFI, Olivier Salerno, avec comme suppléante Anne-Laure Chaintron qui avait fait quand même plus de 20% en 2022… Exit Eric Dupont-Moretti, un temps pressenti ou Pierre-Paul Léonelli… Il faut dire que l’obstacle Eric Ciotti est bien trop haut pour certains…

2ème circonscription : Lionel Tivoli confirme dès le 1er tour ?

Là encore, les LR Indépendants ont mandaté Simon Daragon, inconnu au bataillon… Nul doute qu’il ne sera pas un adversaire de taille pour le candidats RN sortant. Lionel Tivoli pourrait même se fendre d’une élection au 1er tour à moins que le candidat Ensemble/Horizons de la Majorité présidentielle, David Varonne, maire d’Andon, ne le pousse à un second tour mais le risque est bien minime pour le sortant qui fait campagne dans l’une des plus grandes circonscriptions du département allant d’Entraunes au Tignet et d’une partie de Grasse à La Gaude…

3ème circonscription : Bernard Chaix bat Philippe Pradal au 2ème tour

C’est l’enjeu de cette Législative dans le 06. Le seul et unique rescapé de la Macronie, Philippe Pradal, proche de Christian Estrosi, fera face à un candidat LR Union des Droites nommé par Eric Ciotti, Bernard Chaix, conseiller départemental. Le combat sera rude et nécessitera deux tours d’élection dans cette circonscription. La Gauche avec la socialiste, Laure Quignard, comptera les points… et ne sera que spectatrice de cet affrontement le plus scruté des Législatives dans les Alpes-Maritimes. En 2022, s’il n’y avait pas eu la guerre Kandel (RN)  / Vardon (Reconquête !), nul doute que Philippe Pradal n’aurait pas été élu député…

4ème circonscription : Alexandra Masson confortable…au 1er tour

Avec Alexandra Masson, le RN tient l’une de ses candidates le plus fiables et les plus brillantes des Alpes-Maritimes. Au vu de ses chiffres en 2022, elle devrait encore accroître son résultat et peut même envisager une élection au 1er tour. Elle est la candidate sortante RN la plus probable dans ce cas de figure. Elle n’a pour ainsi dire personne contre elle. Ce n’est pas Anne-Pascale Guedon pour Ensemble/Renaissance, candidate de la Majorité présidentielle qui pourrait la faire douter. Même les LR « Indépendants » n’ont pas mis un candidat contre elle. Il faut dire que les 14% obtenus par le maire de Beaulieu, Roger Roux, en 2022, n’ont pas motivé un quelconque candidat…

5ème circonscription : Christelle D’Intorni facile…

C’est l’autre grande circonscription des Alpes-Maritimes avec un territoire allant de Saint-Delmas de Selvage à… Nice. Entre Mer et Montagne comme dirait un certain Christian Estrosi qui a envoyé l’un de ses adjoints, Gaël Nofri, dans cette aventure sous l’étiquette Majorité présidentielle, Ensemble/Horizons… Il a beau essayé de sortir les muscles, Christelle D’Intorni devrait le manger tout cru… voire même au 1er tour… Le candidat du Nouveau Front Populaire, l’écologiste Fabrice Decoupigny, n’est pas un inconnu de la politique, lui… Fera-t-il mieux que les 17,17% du candidat NUPES, Philippe Benassaya en 2022 ? Possible mais pas assez pour inquiéter la grande favorite, Christelle D’Intorni si populaire dans les villages comme sur le littoral…

6ème circonscription : Bryan Masson à nouveau… au 1er tour ?

Dans la 6ème, c’est comme dans la 1ère, on prend les mêmes et on recommence… Pas tout à fait cependant. Le maire de La Colle-sur-Loup, Jean-Bernard Mion ne repart pas et laisse le champ libre à… Laurence Trastour, une LR « Indépendante » qu’il avait battu en 2022 l’empêchant d’être au second tour car arrivée 3ème alors qu’elle était sortante dans cette circonscription. Pour « ébranler » le sortant RN, Bryan Masson, elle a fait équipe avec Thomas Berettoni, le 1er adjoint au maire de Saint-Laurent-du-Var, proche de la Majorité présidentielle… Cela suffira-t-il à Laurence Trastour pour se qualifier au second tour ? Pas sûr du tout tant Bryan Masson a été partout durant ce début de mandat. Il devrait s’imposer tranquillement…

7ème circonscription : Eric Pauget (LR « Indépendant ») face Thierry Ferrand (RN)…

Sur les trois circonscriptions de l’Ouest du département, la problématique sera la même : trois LR « Indépendants » face à trois candidats RN. Alors 1er tour sans histoires ou élection à deux tours ? Avec au final, une prime au sortant. Ce sera le cas d’Éric Pauget qui n’a pas démérité et qui a bien travaillé au sein de l’Assemblée Nationale avec un certain Eric Ciotti… Proche de Jean Leonetti, le maire d’Antibes et président de la CASA, il n’a pas choisi de suivre le président des LR dans son rapprochement avec le RN. Pour s’imposer pour la 3ème fois, il lui faudra batailler dur face à Thierry Ferrand, candidat RN. En 2022, Eric Pauget avait largement devancé le RN, Thierry Cornec, arrivé 3ème avec un peu plus de 16%. Au 2ème tour, il avait dû faire face au maire de Gourdon, Eric Mele, candidat de la Majorité présidentielle qu’il avait largement battu. Cette fois-ci, son 2ème tour devrait se dérouler face au RN, Thierry Ferrand. Au vu de son travail et de son implantation sur le territoire, il pourrait logiquement conserver sa place.

8ème circonscription : Alexandra Martin avec l’étiquette David Lisnard

A Cannes, à l’Ouest donc, rien de nouveau ? La sortante, Alexandra Martin, est la candidate du maire, David Lisnard, qui est aussi son suppléant. Il n’y a plus de place pour la concurrence dans ce secteur où le patron de l’Association des Maires de France (AMF) fait la loi. Il a créé son propre parti, Nouvelle Energie, en vue de sa candidature à la Présidentielle de 2027… Cette tutelle suffira-t-elle pour se dispenser d’un second tour ? Pas sûr car le RN a le vent en poupe et cela pourrait profiter à Dorette Landerer, conseillère municipale à Vallauris. Mais s’il y a 2ème tour, Alexandra Martin devrait tout de même l’emporter sans trembler. Rappelons qu’en 2022, la même Dorette Landerer avait fait 18%, Alexandra Martin, 33% au 1er tour… On voit mal le candidat Renaissance, Mike Castro Demaria, conseiller municipal au Cannet se mêler à la lutte finale…

9ème circonscription : Michèle Tabarot avec Jérôme Viaud…

Enfin, et c’est la dernière, nous voici dans la 9ème circonscription, le fief de Michèle Tabarot, ex-maire du Cannet. Avec comme suppléant le maire de Grasse, Jérôme Viaud, elle devra faire face au candidat RN, Franck Galbert, conseiller municipal au Cannet, et pour la Gauche, à José Garcia-Abia, le 1er secrétaire du PS ou du moins de ce qu’il en reste… Dans ces conditions, son élection ne fait guère de doute. Mais une nouvelle fois, elle devrait être contrainte à un second tour face au même adversaire RN qu’elle avait devancé de 9 points en 2022, 29 contre 20%. Les scores seront-ils plus serrés cette fois ? Sans doute. A priori, celle qui a essayé d’évincer Eric Ciotti de la tête du parti devrait se retrouver sur les bancs de l’Assemblée Nationale avec lui mais pas sur les mêmes travées…

Au final, ces Législatives de juin/juillet 2024 ne devraient pas apporter de grands bouleversements dans les Alpes-Maritimes, terre de droite. Les sortants seront tous favoris hormis Philippe Pradal dans la 3ème circonscription qui devrait perdre son siège de député au profit du LR Union des Droites, Bernard Chaix. La Macronie ne devrait plus compter de député après le 7 juillet prochain. Autre enseignement, les alliances LR Union des Droites avec le RN devraient être profitables aux intéressés car voulues et désirées par les électeurs de chaque camp à droite. Le Nouveau Front Populaire de Gauche ne devrait pas peser lourd dans ce territoire dont les résultats pourraient être les suivants : 3 députés RN sortants, 3 députés LR Union des Droites proches de Ciotti, et 3 députés LR Indépendants réélus.

Pascal Gaymard

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi

Skip to content
%d blogueurs aiment cette page :
This Website is committed to ensuring digital accessibility for people with disabilitiesWe are continually improving the user experience for everyone, and applying the relevant accessibility standards.
Conformance status