OGC Nice : Notre palmarès 2019

Le joueur de l’année 2019 :
1er) Youcef Atal
L’international algérien a confirmé en 2019 les espoirs placés en lui en 2018. Qu’il évolue comme défenseur ou attaquant, il a crée de nombreuses différences. Il a aussi été un artisan majeur de la victoire de l’Algérie à la CAN 2019.

2ème) Walter Benitez
Le dernier rempart des Aiglons a été souvent décisif au cours de cette année 2019.

3ème) Wylan Cyprien
2019 a marqué un retour au premier plan pour le milieu de terrain des Rouge et Noir.

Le match de l’année :
1er) OGC Nice – Olympique Lyonnais 1-0 le 10 février 2019.
Sur leur pelouse de l’Allianz Riviera, les hommes de Jean-Pierre Rivère dominent l’Olympique Lyonnais, grâce à une réalisation
2ème) OGC Nice – AS Monaco 2-0 le 24 mai 2019.
3ème) Stade Rennais – OGC Nice 1-2 le 1er septembre 2019.

Le match à oublier :
1er) Saint-Etienne – OGC Nice 4-1 le 4 décembre 2019.
Une jolie fessée reçue sur la pelouse des Verts, cela ne fait jamais plaisir aux supporters des Rouge et Noir.
2ème) Lille-OGC Nice le 1er février 2019.
3ème) OGC Nice – PSG le 18 octobre 2019.

Le bide de l’année :
1er) Saint-Maximin
S’il n’a disputé qu’une seule moitié de saison avec l’OGC Nice, au regard des promesses affichées à ses débuts, Saint-Maximin est une grosse déception pour les supporters des Rouge et Noir.
2ème) Danilo
3ème) Maolida 

Le but de l’année :
Wylan Cyprien le 3 novembre 2019 face à Reims. (OGC Nice Reims 2-0)

Le buzz : L’arrivée aux commandes du club de Jim Radcliffe.
Après des mois de négociation avec les propriétaires chinois, le club niçois passe enfin sous pavillon britannique. Cette information du rachat du club est repris par des médias du monde entier.

Le bad buzz de l’année : Le vol de la montre de Dolberg
Lamine Diaby Fadiga ne portera plus le maillot Rouge et Noir, lui qui a pourtant été formé au club. Il a commis une énorme bêtise en volant la montre de son coéquipier Dolberg dans le vestiaire. Il a été licencié sur le champ. Il a rebondi au Paris Football Club.