HUMEUR : Le PDG de Black Rock France reçoit la Légion d’Honneur…

En pleine crise des retraites, le gouvernement et Emmanuel Macron se paient une provocation de plus en proposant en ayant promu au rang d’Officier de la Légion d’Honneur, Jean-François Cirelli, le PDG France du groupe Black Rock, entreprise soupçonné d’avoir fortement conseillé le président dans ce dossier des retraites. En 2017, lors de la nomination de Jean-Paul Delevoye comme Haut Commissaire aux Retraites, le PDG était là, tout comme visiteurs du soir à l’Elysée avant et pendant la réforme des retraites comme l’a dénoncé le Canard Enchaîné. Cette proximité a été dénoncée par nombre des opposants à ce gouvernement. L’enjeu semble être la retraite par capitalisation des 300 000 personnes les plus riches du pays qui pourraient profiter des conditions plus qu’avantageuses proposées par Black Rock. Si le hasard n’existe pas, cette « coïncidence » est des plus troublante surtout dans la très importante et honorifique promotion du 1er janvier… Certes, Jean-François Cirelli a été PDG de GDF-Suez puis d’Engie et il était Chevalier depuis 2006. Mais cette promotion au plus fort de la crise des retraites illustre bien les propos d’Emmanuel Macron lors des vœux aux Français, la réforme des retraites se fera coûte que coûte.  Dès lors, la Légion d’Honneur à Jean-François Cirelli résonne comme une récompense pour tous les conseils prodigués par Black Rock, premier gestionnaire d’actifs privés du monde… Un geste de mépris envers tous ceux qui manifestent comme un avertissement : « Vous pouvez faire ce que voulez, on fera ce que l’on veut »… La société française est au bord de l’implosion.

Raymond Aquila