HUMEUR : Eric Zemmour : n’agressez pas, debattez !

Quand nous voyons la vidéo postée par cet enragé sur les réseaux sociaux qui révèle son identité avec fierté, c’est un sentiment de honte et de colère qui nous anime. Comment ce genre d’acte peut-il se produire ? Comment peut-il être fier de son incommensurable bêtise ? Comment peut-on se permettre ce type de comportement en France ? La loi Avia sur les violences sur la propagation de la haine sur Internet devait interdire ce genre de vidéo… Manifestement, elle ne sert à rien. Eric Zemmour ne veut pas passer pour une victime. Il estime que dans de nombreux quartiers, bien des gens subissent des violences encore plus insupportables. Il a évidemment raison.

Devant le tollé médiatique, il a dû se résoudre à porter plainte et une enquête a été ouverte par le parquet. La tolérance zéro souvent vantée doit être la règle face à ce type de situations. Le Haram en question est l’archétype du discours de haine qui circule en banlieue, ces territoires perdus de la République, où pompiers, médecins, infirmières et policiers ne peuvent plus entrer depuis des lustres.

J’entends ici et là certains qui dénoncent cette agression avec un bémol : « Eric Zemmour cliverait trop ». Ces bons esprits, ont-ils rencontré ce genre d’individus ? Ont-ils mis un pied dans ces quartiers ? Entendent-ils les discours qui y sont propagés ? S’ils savaient tout ça, ils estimeraient qu’Éric Zemmour est bien en deçà de la réalité. Ce qu’ils appellent clivage, j’appelle cela réalité. Une réalité qui les dérange visiblement.

Les propos d’Eric Zemmour sur le grand remplacement de la population française, sur les prisons surpeuplées par des populations islamisées, sur la haine dans ces quartiers qui se nourrit d’agressions quotidiennes ou sur une potentielle guerre de civilisations sont tous recevables. La France est le pays des idées et un état de droit. Ici, on ne s’oppose pas par les insultes, mais par les arguments.

Comme lui, je pense qu’il faudra bien un jour en finir avec la langue de bois et enfin rejeter tout laxisme. Tel que celui affichait par Christophe Castaner, ministre de l’Intérieur, qui a appelé les préfets à faire preuve de tolérance à l’issue du ramadan…N’en déplaise à Haram, il faudrait bien plus d’Eric Zemmour. Une voix nécessaire, légitime et utile au pays. Et si cela ne vous déplait, n’agressez pas : échangez, contredisez, débattez. C’est ça la France.

Raymond Aquila