FOOTBALL – COUPE DE FRANCE Bordeaux 2-3 Nice : Sanson qualifie les Aiglons

L’entraîneur de Nice, Francesco Farioli, l’a dit, la Coupe de France n’est pas une compétition au rabais parce qu’il donnerait la priorité au championnat.

0
Photo by Icon Sport - Photo by Icon Sport

Face à Bordeaux, 15e de Ligue 2 et en déshérence actuellement, les Niçois pouvaient craindre le match piège type avec un regain des Girondins d’orgueil face à une équipe de Ligue 1.

Sanson, le doublé !

A chaque fois, il présente la meilleure équipe possible en fonction des joueurs disponibles du moment. Et force est de constater que Nice a marqué par trois fois ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps. La « faute » à qui ? A Sanson, le milieu de terrain Niçois, qui ces derniers temps, était un peu moins bien. Contre les Girondins, il a littéralement « explosé »… Suite à un coup franc de Laborde, son ballon en cloche pour Guessand (35’) qui s’est repris à deux fois, est à l’origine du 1er but Niçois. Sur la faute de Cho, c’est encore Sanson qui l’a transformé à la 47’. Enfin, à la 60’, Lotomba combine avec Sanson qui profite d’un contre favorable pour battre le goal Bordelais, Johnsson. Et combien de décalages, de passes géniales, de disponibilité… ? De bon augure avant deux matchs de championnat importants face à Metz le samedi 27 janvier à 17h et à Brest, le dimanche 4 février à 17h05 qui vaudra 4 points, les Brestois talonnant les Niçois…

Les promesses de Cho et Louchet…

Entretemps, Livolant avait réduit le score (2 à 1), suite à une apathie inhabituelle de Todibo qui revenait après 3 matchs de suspension. Et manifestement, cela ne l’a pas calmé puisque sur un mouvement d’humeur, il a encore pris un carton jaune. A la 76’, Weissbeck d’une belle frappe a rendu la fin de match des Niçois plus difficile. Mais Dante a veillé même si on peut lui trouver une responsabilité sur le 1er but Girondin. Mais sa vista, son placement et son anticipation ont encore fait des merveilles. Toujours au rayon des satisfactions, le jeune Louchet a été l’un des meilleurs sur le terrain tant par son placement et son potentiel physique. Enfin, Cho, pour sa 1ère titularisation, a obtenu un penalty, l’un de ses tirs a heurté le poteau, autant de bonnes choses avant qu’il ne soit remplacé (62’) par Thuram de retour de blessure. Tout comme Bouanani et Diop. Francesco Farioli va pouvoir disposer d’un effectif un peu plus fourni avec Rosier qui a signé.

Pascal Gaymard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi