ELECTIONS SENATORIALES 06 : Les Républicains font le grand Chelem !

Dans les rangs de la Droite azuréenne, tout le monde en rêvait mais personne n’osait l’affirmer haut et fort : la liste Les Républicains a fait un carton plein, soit 5 élus sur 5 !

0

Désormais, il n’y a plus de Sénateur de gauche au Palais du Luxembourg pour représenter les Alpes-Maritimes. Les 5 sénateurs du 06 sont donc Dominique Estrosi-Sassone, Henri Leroy, Alexandra Borchio-Fontimp, Philippe Tabarot, Patricia Demas, tous LR.

Une si longue attente pour un résultat expédié…

La soirée électorale a été d’une longueur inimaginable tant les écarts semblent a posteriori, définitifs et non contestables. La faute à la préfecture qui, alors que le scrutin était clos depuis 19h, a joué les prolongations jusqu’à 20h45… Et l’annonce des résultats a été ubuesque puisque le préfet s’est contenté d’informer le nombre des grands électeurs du collège 06, 2043, les votants, 2003, et les exprimés, 1966. Et puis c’est tout ! Pas le nombre de pourcentages et des voix de chacune des 6 listes, rien ! Toute cette attente pour ça… Alors voici les résultats : la liste LRemmenée par Dominique Estrosi-Sassone, « Unis pour les Alpes-Maritimes », a recueilli 69,53 % soit 1367 voix, la liste conduite par Anne Sattonnet, « Pour une République des Territoires », 209 voix soit 10,63 %, la liste de gauche d’Alain Michellis, « Ensemble vivons autrement le 06 », 206 voix soit 10,47 %, celle du RN de Philippe Vardon, 147 voix soit 7,42 %, celle d’AGIR soutenue par LREM de Henri Trompier, 27 voix soit 1,37 % pour la Majorité présidentielle, et enfin, celle d’Imen Chérif, 11 voix soit 0,05 %…

27 points de plus pour la liste LR de 2014 à 2020…

Quels enseignements tirer de cette élection ? Que les LR sont bien ancrés dans les Alpes-Maritimes, comme l’ont prouvé les derniers résultats des élections municipales. Que la gauche n’a pas réussi à rassembler en dehors de son camp. Que le RN a progressé puisqu’avec 38 élus, ils font 146 voix, et qu’Anne Sattonnet, candidate de division de la droite n’a pas réussi à prendre la 5ème place de Sénateur qu’elle convoitait. Il faut dire qu’avec 1367 voix, la liste LR avait mis la barre très haute, elle qui faisait 8,52 % en 2014 soit 42,92 %. Avec 45 réunions publiques sur tout le territoire départemental, la liste LR a mobilisé, ce que n’a pas manqué de rappeler Dominique Estrosi-Sassone. Elle a évoqué « une belle équipe soudée faisant une campagne de terrain, soutenue par tous les grands élus du département »… Et d’ajouter : « C’est une satisfaction, on a beaucoup travaillé et on a respecté tout le monde. L’union et le rassemblement, voilà la clé de notre succès ».

Les réactions politiques : « Union et Rassemblement, clés de la victoire »

Le député, Éric Ciotti, évoque « une reconnaissance, un renouvellement qui mixe la jeunesse et l’expérience » tout en se disant « être fier que le logo LR figure sur la liste… Quand on est uni, on est plus fort ».

Alexandra Borchio-Fontimp parle « d’un immense honneur, l’unité fait la force, le rassemblement a payé… C’est une grande fierté pour moi ». 

Patricia Demas a évoqué « une grande humilité, mon poste était en bascule… Je suis maire d’une petite commune (NDLR : Gilette) et j’ai été très heureuse de faire partie de cette liste. Nous avons fait une belle campagne à la rencontre de tous les élus afin de porter au Sénat, la voix de tous les territoires ».

Henri Leroy répète à l’envi : « C’est la victoire de l’union et du rassemblement. Nous avions tous les élus avec nous. C’est une formidable première dans les Alpes-Maritimes ce 5 sur 5 ! Une victoire sans pareil ! ».

Philippe Tabarot rebondit : « C’est une grande joie, une très belle victoire sans aucune contestation possible. La victoire du travail, de la tête de liste, Dominique Estrosi-Sassone. Les grands électeurs avaient besoin de cet apaisement, de ce sentiment d’unité retrouvée. Le score est particulièrement éloquent ! »

Jean Leonetti parle de la « victoire de la réconciliation. Quand on est uni, nous faisons le plein des voix. C’est une belle soirée pour notre famille politique et pour Alexandra Borchio-Fontimp qui a prouvé dans ses mandats locaux son talent et sa compétence ».

Charles-Ange Ginésy, président du Département 06, a eu un mot pour chaque élu, « Dominique Estrosi-Sassone qui connaît la complexité de nos territoires… et je salue le rôle qu’elle a joué pour défendre le pastoralisme et le maintien des services publics dans un milieu rural, Henri Leroy, spécialiste des questions de sécurité, Alexandra Borchio-Fontimp qui a beaucoup œuvré pour la jeunesse et l’égalité femme-homme, Philippe Tabarot pour sa compétence en matière de transports, et Patricia Demas sur les difficultés des maires des petites communes rurales, c’est une formidable victoire pour les Alpes-Maritimes ! ».

Enfin, Christian Estrosi a salué « une brillante victoire qui résulte de nos belles victoires aux Municipales… La Métropole Nice Côte d’Azur est représentée par Dominique Estrosi-Sassone et Patricia Demas. Les électeurs niçois ont fait le choix de l’intérêt général au-delà des choix partisans ».

Les Sénatoriales 2020 resteront comme celles de l’Union avec un résultat remarquable d’un Grand Chelem attendu et enfin réalisé.

Pascal Gaymard

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi