ANTIBES -Nouveau conservatoire : un projet d’envergure

0

La ville d’Antibes donne le La ! Adossé au théâtre Anthéa, un bâtiment flambant neuf et moderne s’est érigé, remplaçant désormais l’ancien conservatoire usé et inadapté. Après plusieurs années de travaux, le conservatoire de musique et d’art dramatique ouvrira ses portes en septembre.

Un bâtiment à l’allure futuriste

Derrière sa bâtisse blanche très contemporaine, le conservatoire antibois de plus de 3000 m2 cache un véritable labyrinthe. 21 salles pour la pratique individuelle des musiques acoustiques, 6 salles pour les musiques amplifiées et percussions, 4 salles pour la formation musicale, 2 salles des grands ensembles, des locaux pour l’enseignement de l’art dramatique et une salle d’audition d’une capacité de 300 places : le nouvel édifice regorge de grands espaces exploitables pour les futurs musiciens en herbe. En plus de sa grande capacité d’accueil, la salle auditorium dégage une certaine modernité grâce notamment à ses matériaux, son architecture et l’ambiance qu’elle procure. En bref : elle est une pièce phare du conservatoire. Le bâtiment aux trois niveaux, dont un toit-terrasse, offre une vue imparable. Chanceux seront les élèves et les professeurs : les grandes pièces lumineuses surplombent le littoral et offrent un point de vue sur le Fort Carré. Une architecture signée Syril Travier, s’inscrivant dans une démarche environnementale. En effet, le concert de matériaux est en harmonie avec le principe de Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM).

Une réalisation hors normes et exemplaire

Ce projet d’envergure enchante les Antibois. Un pôle culturel se développe donc dans le quartier métamorphosé, permettant un réel rayonnement artistique. Conservatoire, théâtre ou encore terrains de tennis : la ville d’Antibes veut contribuer à l’épanouissement culturel de ses habitants. Une réalisation hors norme, qui a généré plusieurs années de travaux et nécessité de grosses subventions. Le coût global du chantier s’élève à 16 900 000 euros, dont 430 000 euros d’instruments. Une somme, prise en charge par la ville à 47%, la CASA (Communauté d’Agglomération de Sophia- Antipolis) à 22%, le conseil départemental à 16% et le conseil régional à 15%. À la suite de problèmes d’approvisionnement de matériaux dû à la pandémie, certains travaux sont toujours en cours de réalisation. Mais l’installation du mobilier et des instruments de musique se fera fin juin afin d’anticiper le point d’orgue attendu pour le mois de septembre. Le conservatoire devrait pouvoir accueillir ses élèves à la rentrée 2021, tandis que l’inauguration se fera le samedi 25 et dimanche 26 septembre.

Lily Grivault

LAISSER UN COMMENTAIRE

Merci de poster votre commentaire
Merci d'entrer votre nom içi